Travail en Avalant

Préambule : Je ne souhaite pas donner une liste supplémentaire de ce que devrait connaître un amateur qui travaille le bois afin de préserver sa sécurité. Tout le monde a la possibilité d'utiliser un moteur de recherche avec les mots clé "bois sécurité" ou "Woodworking safety". Encore que tous ces articles s'adressent aux autres et j'aurais aimé découvrir quelqu'un écrivant : "Pour ma propre sécurité, j'essaie de ...". En d'autres termes et à propos de sécurité, beaucoup trop de gens véhiculent des lieux communs sans se poser de questions. J'évite ce genre de discussion qui aboutit sur rien la plupart du temps. Par contre je m'implique dans tout sujet qui tend à expliquer pourquoi quelque chose serait dangereux et tente d'apporter une solution. L'état d'esprit diffère et requiert une argumentation du point de vue énoncé. Rien est bon, rien est mauvais mais toujours rester ouvert. WhyDi
Personne ne démentira que couper en avalant est la meilleure manière de travailler le bois et qu'un être humain n'a pas la capacité de guider la pièce de bois face à cette force. Ce sont des faits et travailler en avalant sur une toupie peut uniquement être réalisé à l'aide d'un entraîneur. Cette méthode de coupe n'apporte aucune amélioration avec les coupes fauchantes, comme les plate-bandes par exemple mais contribue à la réduction des éclats en rainurage, moulurage et ainsi de suite. J'utilise quelques fois cette technique en prenant très peu de matière à chaque passage et je vérifie soigneusement les réglages de l'entraîneur. Mais un dessin vaut mieux qu'un long discourt et le croquis ci-dessous peut aider à mieux comprendre les forces empêchant l'amenage manuel.

Détails

Généralement on alimente le bois vers l'outil de coupe dans le sens opposé de la direction de rotation des couteaux alors que le travail en avalant implique que les bois et couteaux se déplacent dans la même direction. En d'autres termes la pièce de bois est alimentée à partir de la joue de sortie du guide de toupie. Les réglages de l'entraîneur restent à peu près les mêmes mais un angle légèrement plus serré afin de mieux pincer la pièce de bois contre la joue et un peu plus de pression verticale améliorent la sécurité pendant l'opération.

Entraineur


Comme décrit plus haut, l'outil coupant tend à éloigner la pièce de bois de la joue du guide et ayant une série des bandes de bois à calibrer, je me demandais si installer une règle d'aluminium pouvait conduire à un meilleur résultat. Malgré beaucoup de temps passé à régler ce guide inhabituel les résultats furent concluants. Dans ce cas, l'angle de l'entraîneur est inversé et les roues tendent à pousser la pièce de bois contre la règle en aluminium anodisé. La pièce à calibrer n'a aucun contact avec le guide de toupie qui est seulement utilisé à des fins de sécurité.

Règle d'aluminum